Close

CINÉ-

GÉNIQUES

OUTILS ET STRATÉGIES
POUR CONQUÉRIR LE MONDE

L’univers est vaste et les TPE-PME peuvent se sentir désespérément seules quand il s’agit de se faire connaître. D’autant que bien souvent, de nos jours, les marchés à conquérir ne sont pas au bout de la rue ni du canton. L’idéal, en somme, et pour faire simple, ce serait une agence qui sache mettre les moyens de communication des grandes entreprises à la portée des plus petites…

[sx_button link=”#about” colors=”Y” border=”no”]About As[/sx_button][sx_button link=”#work” colors=”X” border=”no”]Our Work[/sx_button]

Pourquoi communiquer?

Le meilleur des services commerciaux n’a pas toutes les clés de la réussite. Il ne suffit pas d’aller au-devant des clients. Il faut aussi exister. Se montrer sous son meilleur jour, avec les bons mots, les bonnes images, les bons outils.

séduire

Qui n’a pas envie de faire envie? Ce n’est pourtant qu’une question de richesse et de vérité dans le contenu, et de justesse dans le ton.

expliquer

La France est le pays des PME inventives. Le mieux serait d’en faire profiter le monde, et d’expliquer pourquoi l’innovation est innovante.

valoriser

On connaît la formule: il faut savoir faire… et faire savoir. Le premier est souvent plus facile que le second. Mais cela s’apprend. Aussi.

surprendre

Surprendre, pour une PME, c’est faire ce que les autres ne savent pas faire. Autant aller jusqu’au bout et surprendre aussi par son image…

Le contexte

Les TPE-PME face à la com’

Les TPE-PME, en France, c’est tout simplement 99% du total des entreprises. Et encore un tiers du chiffre d’affaires global. Elles représentent aussi, et c’est peut-être l’aspect le plus essentiel, 49% de l’emploi salarié. Pas mal, il faut bien le dire, pour un acteur économique souvent livré à lui-même quand il s’agit de se faire connaître…

Taux d’équipement

Les deux tiers des TPE-PME disposaient d’un site Web en 2018 (et même 76% pour les seules PME), mais la moitié seulement pour celles de la construction, et 37% pour celles de l’agriculture. Parce qu’elles n’en ont pas besoin? Pas si sûr…

Work in progress

La bonne nouvelle, ce qu’il faut retenir, c’est que la démocratisation du Web se poursuit. Sauf qu’il ne suffit pas d’être “sur le Net”, avec un site vite fait ou une page sur un réseau social. Il faut aussi se distinguer, se faire remarquer.

Rêvons un peu

L’idéal, en fait, ce serait de mettre les outils de communication des grandes entreprises au service des plus petites. Les grandes, après tout, sont déjà connues. Ce qui veut dire que l’important, sur le Web, c’est ce qui n’existe pas encore…

[sx_button link=”#work” colors=”F” border=”normal”]View Our Work[/sx_button]

Précis de numérisation

Le Web, c’est:

Important. C’est le moyen indispensable pour faire connaître ses produits, ses services, ses collaborateurs.

Judicieux. Les PME sont à leur place sur Internet. Parce qu’elles se doivent d’être souples, réactives, en réinvention permanente. Comme le Web.

Accessible. Comment faire dans les limites budgétaires des PME? C’est toute la force du numérique.

L’idée, neuve

Réinventer le “faire savoir”

Puisque l’immense majorité des entreprises de France sont des TPE-PME, alors cela mérite que la communication fasse l’effort de se réinventer pour elles. Cela mérite qu’elles ne soient plus laissées seules, un peu perdues devant la multitude des outils, imprimés ou numériques. En un mot, cela mérite qu’on sache leur offrir pertinence, efficacité, et juste prix.

La communication d’une entreprise est un ensemble, qui se décompose en deux phases.

1. Il y a le temps de la permanence, celui de l’action qui dure. C’est le temps où l’on décrit ce que l’on fait, comment on le fait, avec quel équipement, et avec qui. C’est le temps pour se faire connaître.

2. Il y a le temps de l’action ponctuelle, immédiate. C’est celui de l’événement décisif pour l’entreprise: un lancement, un investissement, une nomination. C’est le temps pour faire savoir.

Communiquer, c’est jouer de l’un et de l’autre, en temps voulu.

[sx_skill label=”HTML5″ percent=”40″ bar-colors=”H” label-colors=”I”]

[sx_skill label=”CSS3″ percent=”45″ bar-colors=”H” label-colors=”J”]

[sx_skill label=”jQuery” percent=”50″ bar-colors=”H” label-colors=”I”]

[sx_skill label=”PHP” percent=”40″ bar-colors=”H” label-colors=”J”]

[sx_skill label=”Wordpress” percent=”90″ bar-colors=”H” label-colors=”I”]

[sx_skill label=”SEO” percent=”75″ bar-colors=”H” label-colors=”J”]

[sx_skill label=”Photoshop” percent=”70″ bar-colors=”H” label-colors=”I”]

Les services

Un besoin, un outil

Que faire alors quand on a séparé ses attentes entre ce qui relève de la communication ponctuelle et de la communication permanente? Comment transformer la bonne intention en un projet réussi? Car il faut savoir viser juste, ne pas se disperser, dire ce que l’on veut dire et pas davantage. Et puis il faut aussi — surtout — que ce soit beau.

Le site vitrine

C’est d’abord à lui qu’on pense quand on parle communication.

Le site vitrine, c’est la porte d’entrée dans le numérique pour la plupart des PME. Mais le site vitrine a profondément évolué, on l’ignore parfois. Le grand défi est d’exploiter au mieux ses qualités dans le domaine de la communication permanente, en soignant le concept:

  • Richesse du contenu
    (pertinence, exhaustivité, exactitude)
  • Recherche graphique
  • Qualité iconographique
    (création photo spécifique)
  • Qualité rédactionnelle
  • Conception “responsive” pour s’adapter à tous les modes de lecture
  • Optimisation pour le référencement (SEO)
Le magazine numérique

La communication ponctuelle n’est pas (n’est plus) le domaine réservé des grandes entreprises.

Les TPE et PME du Perche (Eure-et-Loir, Orne, Sarthe) ont leur support de communication spécifique. Baptisé “Perche Stratégie”, il sera bientôt rejoint par d’autres publications numériques visant à la valorisation d’un territoire et de ses acteurs économiques:

  • Soutien aux PME
  • Soutien à la formation et à l’emploi
  • Défense du commerce de centre-ville
  • Valorisation du patrimoine bâti
  • Protection de l’environnement
  • Promotion du “bien-vivre” local
  • Maintien sur le sol et conquête des jeunes générations
Le mini-site et l’imprimé

Deux outils de création pure, situés à mi-chemin entre la communication ponctuelle et la communication permanente.

Un produit nouveau vient d’apparaître dans la gamme, qui porte avec lui tout un univers? Une volonté se fait jour de marquer les esprits avec un objet unique?

C’est le domaine du mini-site, et notamment du “one page” qui déroule toute une histoire en images et en sentences courtes, efficaces, pensées pour marquer et pour séduire les esprits.

C’est aussi le domaine de la brochure, du beau livre, qui vont intervenir pour ce qu’ils sont seuls à pouvoir offrir: la matière et la permanence.

La vidéo

Un support numérique au potentiel formidable, qu’il faut savoir utiliser à bon escient.

La vidéo a sa place partout. Dans tous les domaines de la communication. C’est même le premier support que l’on consulte sur Internet, et de loin.

C’est que la vidéo est un mode narratif unique en son genre. Alors elle doit être choisie pour ce qu’elle est la seule à pouvoir apporter en seulement quelques secondes, en seulement quelques minutes:

  • La force du témoignage
  • La spontanéité
  • La matérialisation du contexte
    (le “décor”)
  • L’identification du ou des locuteurs
  • La puissance narrative
  • La puissance rythmique
  • La facilité de lecture

Les projets

Catalogue raisonné

Cinégéniques envisage la communication des entreprises comme un ensemble. Un ensemble qui comprend la création de sites Web, la conception rédactionnelle (et notamment la rédaction technique), la prise de vues (reportage, création, packshot), la réalisation vidéo. L’imprimé, bien entendu, a largement sa part dans l’offre: des beaux livres, des brochures, mais aussi des publirédactionnels pour la presse, des posters, des roll-up, des calicots pour les stands d’exposition.

Les acteurs

Qui nous sommes

Concepteur-rédacteur durant plus de vingt années pour de grandes agences de communication parisiennes, Philippe François quitte la capitale pour le Perche en 2010. Une période d’observation s’engage sur la réalité et les besoins des acteurs économiques en zone rurale ou péri-urbaine. Cinégéniques, créée en 2018, est le fruit de cette observation. Mais Cinégéniques n’est pas l’œuvre d’un seul, c’est aussi un collectif qui fédère trois personnalités riches, chacune, d’un long parcours de communicant.

PHILIPPE FRANÇOIS

Concepteur-rédacteur et concepteur Web

LAURENT VILLEMONT

Directeur artistique

CHRISTIAN DAO

Photographe

Raconter
l’aventure humaine

Plus que tout autre segment économique, les TPE-PME sont le lieu privilégié de la création et de l’inventivité. Elles sont aussi le lieu de l’aventure humaine, celle d’un seul, d’une seule, ou de quelques-uns. Parlons-en.

[sx_animated_text effect=”B”]We Are Designers / We Are Photographers / We Are Editors / We Are Writers / We Are Helpers[/sx_animated_text]

— Parce que la publicité est peut-être le dernier refuge de l’art —

Contact

Faites donc le premier pas

TÉl.: 33 (0)6 84 60 08 07

cinégéniques

13, rue du 8-mai-1945
28160 frazé

FRANCE

N° Siret: 482 348 232 00026

[sx_icon class=”fa fa-2x fa-facebook”] [sx_icon class=”fa fa-2x fa-twitter”] [sx_icon class=”fa fa-2x fa-soundcloud”]

[sx_map button=”Locate Us On Map” latitude=”42.487606″ longitude=”-71.115661″ zoom=”14″ colors=”Y”][sx_map_marker text=”Our awesome location” latitude=”42.487606″ longitude=”-71.115661″][sx_map_marker text=”Our sales office” latitude=”42.485100″ longitude=”-71.113256″][/sx_map]